· 

White Island

Après deux semaines de travail à Tauranga, à tailler et préparer les arbres à kiwis (les kiwitiers ?..), j'ai fait un petit tour sur White Island. Laisse moi te raconter cette très chouette journée.

 

Alors, cékoi ce truc ? 

White Island est une petite île inhabitée d'environ 2 km de long. Elle est située au large de la Bay of Plenty, en Nouvelle Zélande.

Cette île a une petite particularité : il s'agit en réalité d'un volcan sous-marin, qui est d'ailleurs toujours en activité.

 

Quand j'ai découvert qu'on pouvait aller dessus, j'ai su que je ne quitterai pas la NZ sans y avoir mis les pieds. 

https://nouvelle-zelande-a-la-carte.com
https://nouvelle-zelande-a-la-carte.com

Alors comment ça se passe ? Evidemment, puisqu'il s'agit tout de même d'une zone volcanique active, tu ne peux pas y aller comme ça. Une agende située à Whakatane propose des circuits à la journée. Enfin "à la journée" c'est vite dit, puisqu'en réalité, on n'est restés à peine deux heures sur l'île (en même temps ... 4km carrés hein ...).

Nous étions un groupe d'une trentaine de personnes. Cette escapade est un peu chère, du coup je me suis retrouvée au milieu d'une population dont je n'ai pas l'habitude, et qui est nettement moins funky que des backpackeurs. Disons que l'ambiance était plutôt à la sieste sur notre bateau.

Après près d'une heure et demi de bateau, on est transférés par petits groupes dans un zodiac pour pour voir débarquer sur l'île. Et comment te dire ? C'est surréaliste ! J'ai eu l'impression d'arriver dans le Jurassic Park.

J'avoue, je n'ai pas tout compris, ni même parfois écouté, de ce que disait notre guide, qui était pas franchement terrible (si ça ne tenais qu'à moi, je mettrais Jul à sa place !). Alors tu n'auras pas énormément d'anecdotes, mais voici quelques infos :

  • On peut trouver sur l'île les ruines d'une usine de souffre. Il était extrait directement du volcan et transformé pour être utilisé en pharmacie.
  • Tu peux voir des petits bouts de White Island pendant quelques secondes dans le film Narnia : L'Odyssée du Passeur d'Aurore. J'ai découvert récemment en revoyant la trilogie que certaines scènes ont été tournées dans plusieurs endroits en Nouvelle Zélande (notamment à Cathedral Cove).
  • Le volcan est immergé et est donc bien plus gros que ce qu'il laisse apparaitre. En réalité, il fait 1600m de haut, et sa base s'étend sur 16 km par 18 km.
  • Le cratère a une forme de fer à cheval
  • Deux sondes météo sont installées sur les hauteurs
  • En 1914, suite à l'effondrement d'une paroi du cratère, 11 ouvriers sont tués.
  • On devait chacun porter un casque ainsi qu'un masque à gaz. Il y a des fumerolles de partout, et je peut t'assurer que ça fait tout drôle de les respirer. Ca fait très rapidement tousser et pleurer.

Aucun de nous n'était vraiment rassuré à l'idée de se balader sur un volcan en activité. Alors l'un de nous a posé la question à 2 sesterces : "Mais euh ... comment vous pouvez savoir si le volcan va exploser ou pas ?!?". La géologue qui nous accompagnait nous a raconté qu'en 2001, au moment de débarquer les touristes venus visiter l'île, l'île faisait un bruit très étrange. Genre digestion difficile. Par sécurité, la visite a été annulée. Une semaine plus tard, White Island entrait en éruption. C'était en 2001 et il n'y a pas eu d'autre éruption depuis. Bref, si la montagne gargouille, c'est pas bon signe.

Pouvoir mettre les pieds sur cette île, c'était vraiment foufou. Vraiment, une ambiance très particulière. Le ciel était très couvert, il y avait des fumerolles de partout, et on se baladait sur ce sol lunaire et silencieux, sur un bout de terre perdu dans la mer.

 

Bien que cher, c'est pour moi un incontournable. Si tu viens un jour en NZ, je ne peux que t'encourager à aller sur White Island.

Cet article tombe comme un cheveux sur la soupe, après des mois d'inactivité sur ce blog. En effet, il y a maintenant trois mois que je suis revenue de mon île et que la vraie vie reprend son cours, plus ou moins facilement. 

Je m'y attendais mais je suis tout de même surprise : il faut du temps pour digérer tout ça. La déprime post-NZ a frappé fort. Mais au delà de ça, être entouré de sa famille, de ses copains, parler français, manger du fromage, gagner de l'argent, dormir dans un vrai lit, fêter son retour pendant des semaines, c'est tout à fait ce dont j'avais besoin.

 

Ces dix mois en NZ ont été longs tout comme ils ont été courts.

La kiwi way of life, les backpackers du monde entier, les paysages, les lacs de toutes les couleurs, les oiseaux, les nouilles instantanées, les montagnes de l'île du Sud, le Batvan, parler anglais, ne pas savoir de quoi la journée sera faite, refaire le monde avec des inconnus, découvrir chaque jour de nouvelles choses, voir passer le temps,  ...

 

Tout ça me manque déjà.

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    m chipie (samedi, 24 novembre 2018 15:47)

    c'est tres special tout cela ,mais tu m'avais caché cette aventure et elle s'est bien terminée,,!!! tu as fait énormément de découvertes qui te laisseront sans doute de bons souvenirs,,,,, gros ,gros bisous

  • #2

    Pôpô (samedi, 24 novembre 2018 17:33)

    La Nouvelle Zélande et les voyages en général ne m'intéressent pas....mais p'tain, ça donne quand même vachement envie d'y retourner !!
    Photos au top comme dab....ahlala cette Aguette.

  • #3

    Tata Christine (samedi, 24 novembre 2018 18:24)

    Oh, le petit coup de blues émouvant, Agathe ! Les aventures ne sont pas finies et celle-là restera à jamais à toi.
    Plaisir du retour en France, tu vas passer un Noël en famille. Je me réjouis te t'y retrouver.
    Bisous

  • #4

    Sfen (samedi, 24 novembre 2018 18:49)

    Opland

    Bien sympa cette dernière aventure à laquelle je n'ai pu assister :')
    Ils n'ont pas d'autres moyen que le gargouillement pour savoir si le volcan va EXPLOSER ? :D

    Trop cool ces photos surréalistes sinon, gg wp.

    C'est un superbe souvenir et tant mieux, l'idée étant d'en avoir le plus possible. (Sven, Philosophe)

  • #5

    Ghislain C. (dimanche, 25 novembre 2018 09:15)

    Superbe balade ! Ça semble magique cet endroit
    Et au-delà de White Island, une expérience de vie inoubliable qu’il était très chouette de nous avoir partagé
    Merci �
    Bises

  • #6

    Parraine (dimanche, 25 novembre 2018 09:56)

    Topissime les photos as usual! C'est le talent ou un appareil photo de ouf�?
    @ très vite.

  • #7

    Mam-man (dimanche, 25 novembre 2018 12:22)

    Merci Agathe, J'avais oublié que la pierre ponce c'était super léger. Je dois vieillir car on a du l'entendre 36 fois en quinze jours sur le sol nouveau zélandais !
    Même à Nantes, avec un peu de philosophie (n'est-ce pas Sven ?), on peut refaire le monde avec des inconnus et être surpris parce qu'il nous arrive. Il faut juste être ouvert à l'aventure. Pour ce qui est des nouilles instantanées, je te fais confiance pour ne pas attendre de repartir en NZ !

  • #8

    Véro (dimanche, 25 novembre 2018 18:33)

    Hello Agathe,
    Dernier p'tit tour...merci une fois de plus!
    Comme dit judicieusement ta maman, l'aventure peut être au coin de la rue...je ne doute pas que tu sauras recréer des opportunités qui te feront de nouveau voyager ici ou là...
    Biz

  • #9

    François (lundi, 26 novembre 2018 13:38)

    Merci pour ces images Agathe! Et merci de nous avoir fait partager ton périple !
    Cela prend (parfois) beaucoup de temps pour rentrer..

Viens, on est bien.